Les meilleurs desserts de Noël pour régaler les gourmands !

Noël |

Au repas de Noël, tout ce que l’on attend après les huîtres et la dinde, c’est quand même le dessert ! Il faut juste penser à y faire une petite place lorsque l’on dévore les petits fours à l’apéritif, parce que cette touche sucrée, il ne faut pas la rater !

Forcément, la bûche est reine et trône fièrement au centre de la table, sans perdre pour autant de sa créativité. Mais de nombreuses autres traditions régionales et festives sont possibles pour régaler les papilles.

Voici une jolie sélection des meilleurs desserts de Noël pour finir en beauté le dîner du réveillon où papy, tatie et les petits cousins se saisiront de leur petite cuillère pour entamer joyeusement vos préparations. Avant d’ouvrir leurs cadeaux

La bûche de Noël : la valeur sûre

Née d’un rituel millénaire qui consistait à faire brûler une énorme bûche de bois de chêne ou d’arbre fruitier le jour de Noël pour se retrouver en famille autour d’une bonne flambée, et se remémorer les esprits des ancêtres par les flammes qui montaient dans la cheminée, des pâtissiers au milieu du XIXe siècle ont eu la bonne idée de transformer cette tradition en dessert !

Ce délicieux gâteau roulé, on l’aime souvent au chocolat, praliné, mais vous pouvez faire plus léger avec des versions fourrées de crème ou mousse aux fruits, et même glacées pour le petit détail hivernal.

Bûche de Noël au chocolat et aux speculoos : recette traditionnelle avec une petite touche d’inventivité

Pour la génoise :
4 œufs, 60 g de maïzena, 60 g de speculoos, 80 g de sucre en poudre, ½ sachet de levure chimique, ½ c. à café de cannelle en poudre

Pour la ganache au chocolat :
200 g de chocolat noir à dessert, 200 g de crème fraîche liquide, 50 g de beurre

La ganache au chocolat :
Dans une casserole, faites bouillir la crème fraîche liquide. Faites fondre au bain-marie le beurre coupé en morceaux et le chocolat noir cassé en carrés. Incorporez-les hors du feu à la crème fraîche. Mélangez avec une cuillère en bois pour obtenir une préparation homogène. Laissez refroidir.

Préchauffez le four à 200°C (thermostat 7).

La génoise :
Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Montez-les en neige bien ferme.

Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la maïzena tamisée avec la levure chimique et la cannelle en poudre. Mixez les speculoos pour les réduire en poudre puis ajoutez-les à la pâte.

Couvrez une plaque de cuisson de papier sulfurisé pour y étaler la génoise en une couche uniforme. Enfournez pendant 10 minutes.

Démoulez sur un torchon humide. Roulez-la immédiatement puis laissez-la refroidir.

Déroulez alors la génoise. Tartinez-la de la ganache au chocolat puis roulez l’ensemble. Etalez le reste de la ganache sur la bûche. Réservez la bûche au réfrigérateur pendant 1 heure avant de la servir.

Pour décorer votre bûche de Noël, concassez grossièrement des noisettes et saupoudrez-les en surface au dernier moment. Et si vous vous sentez l’âme d’un artiste, vous pouvez ajouter formes au chocolat ou sujets en pâtes d’amande pour émerveiller petits et grands !

Charlotte : effet garanti !

Si vous préférez épater vos convives avec un gâteau de Noël qui impressionne, la charlotte a tout ce qu’il faut : une jolie forme crénelée qui la ferait presque ressembler à une couronne royale, une hauteur qui la fait se démarquer, et bien sûr des saveurs à se pâmer !

Charlotte à la mousse de fraise, d’amande ou chocolatée, c’est comme vous préférez : voici une recette facile de charlotte au chocolat avec un soupçon de rhum pour la relever, préparée en 20 minutes.

Ingrédients :
36 biscuits à la cuillère, 250 g de chocolat noir, 80 g de sucre, 80 g de beurre demi-sel, 6 œufs, 1 verre de jus d’orange, de l’eau, 10 cl de rhum

La mousse :
Faites fondre le chocolat avec le beurre au micro-ondes ou au bain-marie. Mélangez bien afin d’obtenir un chocolat lisse et brillant. Réservez. Séparez les blancs des jaunes. Fouettez au batteur les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Montez les blancs en neige avec une petite pincée de sel. Ajoutez le chocolat. Incorporez délicatement les blancs en neige.

Montage de la charlotte :
Dans un grand ramequin, versez le jus d’orange que vous couperez avec de l’eau pour éviter qu’il soit trop sucré, et ajoutez le rhum.
Chemisez votre moule à charlotte. Imbibez rapidement les biscuits un à un et disposez-les à la verticale tout au long du moule puis dans le fond. Versez la moitié de la mousse au chocolat. Ajoutez une couche de biscuits imbibés. Versez le reste de la mousse au chocolat en lissant bien le dessus. Filmez le tout et réservez au frais minimum 4 heures. Décorez avec des fruits rouges ou exotiques si vous préférez et des copeaux de chocolat noir ou blanc pour orner ce gâteau d’exception.

Brioches de fêtes

On s’éloigne de la crème et du chocolat et on plonge dans les traditions gourmandes de Noël aux noms qui font voyager : kougelhopf d’un côté et panettone de l’autre, le nord et le sud se rejoignent avec de délicieuses similarités.

Tout d’abord, une taille qui ne les laisse pas passer inaperçues, et des ingrédients qui font la part belle aux fruits secs et confits, jolies petites pépites qui apportent des saveurs si typiques de Noël !

Si vous voulez relevez le défi, voici la recette du plus alsacien des desserts de Noël…

Le kougelhopf ou kouglof :

Ingrédients (8 personnes) :

La pâte : 30 g de levure de boulangerie, 400 g de farine T55, 70 g de sucre semoule, 150 g d’œufs entiers, 50 g de lait demi-écrémé, 150 g de beurre demi-sel pommade, 5 g de sel

Macération et sirop : 1L d’eau, 400 g de sucre semoule, le zeste d’1 orange, le zeste d’1 citron, 1 gousse de vanille, rhum ambré, 500 g d’eau, 40 g de rhum brun, 100 g de raisin de corinthe

Cuisson et finition : beurre mou, 50 g d’amandes blanchies effilées, 1 jaune d’œuf, finitions et dressage, 50 g de sucre glace

Préparation :

La pâte : Tiédissez le lait puis délayez-y la levure de boulanger. Tamisez la farine. Versez la farine tamisée, le sel et le sucre dans le robot et mélangez. Ajoutez la mélange de lait/levure tout en faisant tourner le robot. Versez les œufs un à un, toujours en faisant tourner le robot sur vitesse 5. Fates tourner le robot à grande vitesse afin de lisser la pâte et qu’elle puisse se détacher des parois. Incorporez progressivement le beurre mou. Réservez la pâte dans le bol près d’une source de chaleur pendant environ 1h pour qu’elle puisse pousser. Au bout d’1h, rabattez la pâte.

Macération et sirop : Fates tiédir l’eau puis ajouter le rhum et les raisins pendant 30 min pour les faire macérer et gonfler. Les égoutter et réserver.

Mettez l’eau, le sucre, les zestes et la gousse de vanille dans une casserole. Portez à ébullition puis ajoutez le rhum hors du feu.

Cuisson : Blanchissez les amandes. Chemisez le moule à kouglof de beurre mou. Mettez la pâte levée dans le bol du robot muni du pétrin puis versez les raisins égouttés et mélangez à vitesse 3 jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Déposez ensuite les amandes blanchies au fond du moule et versez la pâte aux ¾. Laissez reposer jusqu’à ce que la pâte ait atteint les bords du moule puis dorez le dessus avec du jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau. Enfournez dans un four préchauffé à 180°C pendant 30 min (temps de cuisson à adapter selon la taille du moule).

Laissez refroidir, imbibez de sirop et saupoudrez de sucre glace. Dégustez !

Kougelhopf

Place à l’Italie et son dessert phare de Noël qui fait désormais partie de nos petites douceurs des fêtes de fin d’année : le panettone.

Cette brioche fourrée de raisins secs, de fruits confits et de zestes d’agrumes est un véritable concentré de saveurs de Noël.

Historiquement, les boulangers de Milan confectionnaient le pain des pauvres fait de millet et il leur était interdit de produire le pain blanc des riches et de la noblesse, sauf le jour de Noël. En 1919, Angelo Motta lança sa marque, révolutionnant le panettone traditionnel en lui donnant sa forme haute de dôme et en faisant lever la pâte 3 fois, pendant presque 20 heures, ce qui donna au gâteau sa texture légère.

Petit conseil de dégustation pour les plus gourmands d’entre vous : accompagnez-le d’une crème à la mascarpone et à l’amaretto ou d’un sabayon.

Les verrines de Noël : raffinement et créativité

Les gros gâteaux en fin de repas, trop lourds à digérer pour certains ? Ou bien vous voulez varier les plaisirs et ajouter une farandole de saveurs pour surprendre les papilles ?

Optez vers les mini versions de desserts de Noël avec des verrines. En plus, elles sont tellement jolies à regarder !

Vous pouvez simplement remplir vos verres avec des préparations classiques comme par exemple le tiramisu, la forêt noire, le crumble aux fruits rouges, ou une mousse aux fruits avec un fond de biscuit, couronnée de crème fouettée.

Un dessert qui s’adapte parfaitement à la verrine : la panna cotta, légère et si facile à faire !

Essayez plutôt la panna cotta au lait de coco :

Panna cotta pour Noël

Ingrédients : 40  cl de lait, 50 g de sucre en poudre, 25 g de sucre vanillé, 2  feuilles de gélatine, 20 cl de lait de coco, 50 cl de crème liquide

Préparez la veille.

Faites tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pour les ramollir.

Faites chauffer sur feu doux le lait de coco, le lait, la crème et les sucres. Lorsque le mélange frémit, retirez du feu et ajoutez la gélatine essorée.

Versez dans des ramequins légèrement huilés et laissez refroidir avant de mettre au frais pour 3 h minimum.

Nappez d’un délicieux coulis de framboise pour ajouter du goût et de la couleur, et quelques petits fruits rouges en décor, pour le côté festif !

Enfin, si vous désirez exceller dans vos préparations gourmandes pour les fêtes, pourquoi ne pas participer à un atelier de pâtisserie qui vous donnera tous les trucs et astuces pour réussir de délicieuses recettes de dessert de Noël ?

Les 13 desserts de Noël : des parfums du sud

Enfin, place à l’abondance ! Dans le sud de la France, une jolie tradition perdure pour égayer la table de Noël de merveilleuses formes, couleurs et saveurs de Provence.

Pourquoi 13 desserts ? Cette tradition vieille de plusieurs siècles fait référence à la Cène composée des douze apôtres et du Christ. Voici la liste complète si vous voulez respecter la tradition en cette fin d’année : des figues sèches, des raisins secs, des amandes, des noix ou noisettes, du raisin, du melon, une orange, des dattes, des calissons d’Aix, un fruit exotique comme le kiwi, l’ananas ou la mangue, 3 nougats blanc, rose et noir.

Mais vous pouvez vous éloignez de la tradition pure et ajouter quelques-unes de ces douceurs : des dattes farcies de pâte d’amande, de la pâte de coing ou encore du melon ou des cédrats confits. Et si vous ne voulez pas vous arrêter au dessert, et glaner quelques idées de menu pour votre tablée, venez découvrir ici quatre idées de recettes pour un Noël au top !

Enfilez votre tablier, c’est parti pour régaler vos invités avec cette appétissante sélection des meilleurs desserts de Noël et plats de fêtes. Votre tribu va en redemander !

Partager :
Exit mobile version