Arrière

Quand les températures se réchauffent, que les arbres commencent à se couvrir de fleurs, que les manches de nos chemises se retroussent, on a des envies de soleil et de glaces dégustées en terrasse.

Que ce soit une glace à l’italienne, un banana split ou un sorbet simplement accompagné de chantilly, on ne résiste jamais très longtemps à l’appel d’une glace.

Parce qu’elles sont rafraichissantes, délicieuses et qu’elles nous rappellent de beaux souvenirs d’été, on a décidé qu’elles méritaient bien un article qui revient sur leur origine et leur évolution au fil des siècles.

Alors plongeons ensemble, papilles en avant, dans cet univers de saveurs et de fraîcheur !

Il n’y a pas d’heure pour une bonne glace

Mais qui a eu la bonne idée d’inventer les glaces ?

Des premières traces de sorbets en Chine il y a plus de 2 000 ans à l’invention du fameux esquimau, nombreux sont ceux à avoir mis leur grain de sel (ou plutôt de sucre) dans ce doux mélange qui vient aujourd’hui encore ravir nos palais délicats.

Avant de vous en dire plus sur l’origine des glaces telles qu’on les connait aujourd’hui on voulait vous faire part d’une anecdote.

L’Italie est la nation phare de la crème glacée n’est-ce pas ? Avec la pizza et les pâtes, c’est l’une des spécialités culinaires qui nous vient tout de suite à l’esprit lorsque l’on pense à ce grand pays de la gastronomie.

Alors qu’elle ne fut pas notre surprise lorsque l’on découvrit que ce n’était pas en Italie que l’on consommait le plus de glaces… Mais en Nouvelle-Zélande !

Et même si l’on prend le classement européen, les italiens n’arrivent pas sur la première marche du podium. Avec leur 9,3 litres de glace consommés par habitants et par an, ils sont loin derrière les Suisses (14 litres/an). Au niveau mondial ce sont les Néo-Zélandais qui engloutissent le plus de glaces avec une moyenne 27 litres par an.

Les Chinois étaient les 1ers à se régaler avec des glaces

Eh oui, ce serait donc aux chinois que l’on devrait l’invention de la glace. Alors certes elle n’avait pas encore l’aspect savoureux et onctueux des glaces artisanales faites de bonne crème, de chocolat ou toute autre saveur que l’on connait aujourd’hui, mais les prémices de la glace étaient bien là.

Pour déguster ce met sucré et givré, les chinois avaient inventé un processus de fabrication particulièrement ingénieux. Ils disposaient des jus de fruits dans un récipient qu’ils refroidissaient avec un mélange fait de neige et de salpêtre (nitrate de potassium). Ainsi ils pouvaient par la suite se régaler de ce nouveau dessert fraîchement inventé !

L’arrivée de la glace en Europe avec Marco Polo

S’il y a toujours eu des gourmands en Chine, il y avait aussi à l’époque déjà quelques becs sucrés en Europe également. Vous imaginez bien quelle fut leur joie lorsque Marco Polo eut la bonne idée de ramener dans l’une de ses males cette invention chinoise au petit goût subtil.

Des Médicis à Henri II, en passant par Ruggeri qui eut la bonne idée d’ajouter de la crème fraîche dans la recette d’origine, la glace envahit petit à petit l’Italie puis la France et enfin toute l’Europe.

Aujourd’hui elles se dégustent sous des dizaines de formes (à l’italienne, à l’eau, en sorbet, en coupe glacée…) et dans les contrées du monde entier.

Alors maintenant que vous connaissez l’origine de cette gourmandise si populaire, vous pouvez continuer de vous régaler de sorbets et autres crèmes glacées, sauf que dorénavant vous aurez peut-être une petite pensée pour le gourmand qui eut il y a fort longtemps la bonne idée d’inventer un tel délice de l’autre côté du globe !

Explorez nos univers